mercredi 3 décembre 2008

AppARTé > ...

Merci à celles et ceux qui étaient là Samedi soir. Celles et ceux qui n'ont pas fait de bruit mais qui sont passés (dixit google anaytics) et puis une bande de lapins crétins dont je veux dire un mot ...

Vers 05h00 du matin j'ai fait une pause le temps de lire les commentaires. J'ai pleuré de rire. Bon la fatigue m'a surement rendu bon public. J'ai pas relu depuis. Mais putain qu'est ce que j'ai ri !!
Mais bon. Quand même. J'ai un certain nombre de trucs à dire là-dessus.

Mlle Margaux. Je commence par les dames (c'est con je sais mais on s'refait pas).
Mlle Margaux donc. "ouiii j'fais la teuf tout les week end" ; "ouiii oh ben là tu sais j'serais p'tête pas là j'ai une soiré" ; "ouiii mes copines et moi on parle bites poils couilles en buvant du jaja" etc etc. Déjantée quoi.
Déjantée mon cul oui ! que dalle ! rien !
D'abord Mlle picole un chouilla de jaja justement et va z'y que j'te lâche les secrets les plus intimes, ceux qui nous unissaient elle et moi. Sans compter qu'anso ma chère et tendre va me tuer.
Et c'est pas tout ! Mlle Margaux vous savez qu'elle a tout juste 30ans ?! Presqu'une ado peuchère, encore de l'énergie dans son petit corps quoi ... et ben non, hop tout juste minuit et bim au pieu !

Ce jeune quadra plein de vigueur, blogueur et héros de 85 % de la gente féminine en France. Ce boxeur, ce baroudeur qui envoie des vidéos de son séjour dans les Antilles, plein de rhum genre jusqu'au bout de la nuit, peur de rien, Pimp à l'occasion, et bien le même, Pacco, à minuit tout juste passé, après avoir tenter sans relâche de foutre le bordel dans les coms, au pieu comme l'autre (tiens l'autre, d'ailleurs, je te rappelle que pour toi je suis resté sur ton blog pour atteindre les 200 coms que tu désirais tant ...). Donc Pacco baltringue !

Enfin il y a Henri. L'homme au regard d'acier, le dissecteur de la logique et du sens, celui-là même qui tient une brouette avec le monde dedans et une chambre à air entre les jambes, celui qui est capable de faire péter arbres, 4X4 et autres merdouiles à travers le pays et bien celui-là, a la cama ! comme les autres. Mariquita !

Alors en revanche un grand merci à

Meriem et Ninis qui, elles, ont au moins essayé de rester plus longtemps, jusqu'au bout de leur possibilités ... bon pas plus d' 01h00, faut pas déconner non plus hein !
Skiloo qui a suivit le mouvement et qui est passé, bon l'est repartit avec les autres mais enfin, quand même merci d'être venu mec.
Celui qui se fait appeler Papé, pour une quasi première sur konexe cool d'être passé et revenu tôt le matin.
Soeur Iza. Soeur Iza qui sans relâche a essayé de recadrer les coms que d'autres dévoyaient autant qu'ils le pouvaient, et puis qui est vite revenue le matin !

Enfin Anso, amour de ma vie, j'te jure que c'est que des conneries que les autres y disent.


Bon allez bref, merci encore, à toutes et tous. Je referai cette expérience dès que je peux en essayant de trouver une solution qui me permette d'aller plus vite tout en conservant le champs libre.

Libellés : , , ,

9 commentaires:

Anonymous meriem a dit...

C'était un plaisir, Lény!
Ca valait presque une teuf au bord de la rivière.
Bon à cette teuf, les 3/4 auraient dormi à minuit mais quand même: un plaisir!

3 décembre 2008 à 12:34  
Blogger Henri Alberti a dit...

Bravo pour tout. Et dans tout, il y a tout.
Pour mariquita :
El tarifo es un arbol en el culo.

3 décembre 2008 à 13:39  
Blogger Ninis a dit...

Tu écris bien aussi.

J'ai beaucoup aimé la description d'Henri.

Je pense qu'on est tous revenus vite, vite le matin. Pour voir.

C'est vrai que c'est un peu honteux que ce soient ceux qui en faisaient le moins, qui tombent en premier.

Je pense que j'aurais pas tenue jusqu'à 6h, j'étais blottie sous ma couette avec l'ordi sur moi.
Et j'avais demandé à ma moitié de me secouer de temps en temps si je m'endormais.

A qui j'ai d'ailleurs montré ce qu'on (tu) faisait ce soir là.
Et qui a eu du mal à croire que tu sois seul pour faire et, aussi, mettre en ligne aussi rapidement.

Et j'ai attendu Interlude 39, avec une impatience démesurée.
Merci de l'avoir posté. c'était waaaaaa.

J'avais tort, Leny tournait au vin et pas à la bière.



à Meriem : Oui mais au bord d'une rivière le froid les auraient fait tenir !

3 décembre 2008 à 14:08  
Anonymous meriem a dit...

...de quelle taille, l'arbol?

Ninis, oui c'est vrai!
Sauf que si elle avait eu lieu au moment où on y a pensé, il aurait fait chaud.
Mais pour la prochaine, t'as ptêt raison!

3 décembre 2008 à 16:37  
Anonymous Papé a dit...

Mais c'est vrai que tu écris bien mon gars !

3 décembre 2008 à 19:55  
Anonymous Gomar a dit...

Lény je t'aime quand même!

3 décembre 2008 à 20:25  
Anonymous Iza a dit...

pourquoi tu crois que je m'appelle "tataiza" ??? parce que je suis une soeur ouaip, mais avec le temps et ma vieillitude, une soeur, ça fait une tante.

Je vous envoie des bises de plein d'amour mes amis. J'ai bien ri, vivement qu'on recommence. (et pour la teuf au bord de la rivière, prenez vos billets, c'est cet été et c'est en corse ...)

6 décembre 2008 à 10:34  
Blogger lény. a dit...

il n' y a pas d'age pour rester soeur ;)
pour cet été tu veux dire qu'il y a session travaux alors que je serais en plein dedans pour le Château à bibi ?! Ca va être dur ...

6 décembre 2008 à 12:26  
Anonymous meriem a dit...

Ou alors on vient dans tes travaux à toi à Lyon? (ça marche aussi, hein oui, Iza? t'es partante, jle sais, pour un rassemblement!)

6 décembre 2008 à 21:13  

Enregistrer un commentaire

<< Home