mardi 12 février 2008

diDAsCaLiE / #01

Avec Mekanocompany je me souviens avoir parlé à maintes reprises dans nos discussions avec anso et benoit, d'ONNI. Objet du Net Non Identifié.
Je souhaitais pour ma part un objet/blog dont on ne connaissait pas les auteurs et remplis de recherches dont on ne savait d'où elles venaient mais qui par leur seule force pouvaient susciter de l'intérêt et avoir un intérêt plus fort.
Bon c'était d'abord super présomptueux pour ne pas dire prétentieux.
Ensuite je me suis assez vite rendu compte et rangé à l'avis d'anso et benoit, que pour un visiteur un blog c'était rentrer dans un espace privé seul face à sa machine et à un objet (qu'il y ait x ou y personnes qui s'y connectent ça ne change pas vraiment la donne) et que l'on devait donner des explications.
Nous avions du coup mis à jour certains posts avec une introduction décrivant des projets. Pour ce qui était des posts persos au sein de mekanocompany c'était déjà beaucoup plus vague. Et j'en suis toujours là avec konexe.

Je pense souvent à mon camarade du net PACCO qui un jour a posté ça comme commentaire sur mekanocompany :

" Hello Lény,
Qu'est que tu as voulu, dire, représenter… ?
Quel est le sens de tout ça ? [...]
[...] Je me suis rendu compte qu'à part dire… Cool, Top, Ho la belle bleue ou génial, quand je viens sur ce blog, j'ai pas grand chose à rajouter.
Comprendre la démarche… Si il y en à une, ce qui à mon sens n'est pas une obligation, me permettrais d'avoir un échange plus construit…
Mais ça non plus ce n'est pas une obligation.
Car il n'y à pas besoin d'avoir une raison pour exister.
"

Alors ?!
Comment donner d'autres explications que celles liées au processus de fabrication ?
Etant entendu qu'une partie de mon travail n'en a aucune, une autre est d'ordre personnel.
Sans compter que parfois aucune explication a valeur de sens.

Je crois qu'au delà de certaines formes d' "écriture" avec lesquelles il faut se familiariser, il faut surtout apprendre à se laisser aller et répondre soi à ses propres questions/émotions. Je veux dire que si certains assemblages/images/sons suscitent chez les uns(es) une émotion, c'est la clef, le début du fil à suivre.
Si je prends comme exemple le post sur lequel PACCO avait posté son commentaire ....

Si vous êtes sensible à l'image ciel/nuages/soleil parce qu'elle vous procure par exemple un sentiment doux et paisible, ce sentiment sera vraissemblablement mis en tension avec la série d'images explosion/travail graphique. Et pourquoi ? Que vous procure donc cette tension, que met-elle en évidence chez vous. Une joie, une mélancolie, une angoisse (une indifférence) ?
Quand aux vues de l'ensemble du post vous comprenez que ces explosions/travail graphique sont ... enfermées, encapsulées, entravées, liées, protégées que sais-je encore, par ces photos d'un ciel ... gangue, matrice, prison, sauveur etc, c'est à chacun(e) de mettre ses mots, d'en donner un sens propre qui tend à ressembler à ce que vous voyez et peut être à ce que j'ai voulu exprimer. Je ne fais que tenter de contrôler l'incontrôlable, je tente de vous présenter un éventail dans lequel vous êtes libres et seuls(es).
L'intimité du travail et le pourquoi "JE" n'a pas d'importance. Bon comme je n'échappe pas totalement à la règle d'égocentricité des artiïïïïïïïïïïïïïïïstes (Oups! pardon ça a toujours du mal à passer), inévitablement je distille plus ou moins consciemment tout au long de mon travail des éléments personnels. Je les camoufle sur la longueur, de post en post, d'image en image, d'image en son, vidéo en image, mot en son ......

Bon tout ce laïus pour vous dire que je ne sais pas comment répondre à la demande légitime d'explications sans devenir très vite très chiant. Je crois que je ne peux que donner des pistes. A vous de faire votre chemin avec votre histoire. En revanche vous pouvez poser des questions et je peux tâcher d'y répondre ...

PS: heu .. pour ceux qui voient dans l'exemple une allégorie à la danse sur patins à glace, pour ceux là je ne peux rien ;)

Libellés : , ,

2 commentaires:

Blogger Pacco a dit...

En fait je n'ai pas de question.
Je reste toujours aussi fan de ta démarche et de ton travail.
J'ai l'impression aussi que ton nouveau blog t'a fait beaucoup de bien.
Il y à une vraie énergie et une véritable cohérence qui s'en dégage.

Bravo.

Par contre vas me mettre deux "c" à Pacco.

Bises

12 février 2008 à 20:12  
Blogger lény. a dit...

Ahhaa Pacco comme je trouve ton jugement judicieux, fin et toujours juste !! :)
Mais merci d'autant plus que je trouve que le blog se fige. Comme je l'ai dit à Henri je n'ai plus la possibilité de bidouiller des images et du son pour des raisons de codecs ... et le blog est pensé avec ça. Bon mais gros poisson va m'arranger ça.
Ah au fait j'ai corrigé ton "prénom" c'est con mais j'étais venu enlever un C après avoir posté.

13 février 2008 à 01:19  

Enregistrer un commentaire

<< Home